Quelques points à connaître avant d’adopter une loutre

En principe, les loutres vivent dans des zones humides, les marais, les mangroves et principalement dans les ruisseaux. Ces animaux s’alimentent essentiellement d’animaux aquatiques comme les poissons et les crevettes si leur milieu lui permet de s’en procurer. La loutre est très gourmande et peut manger jusqu’à un tiers de son poids. C’est un véritable phénomène, car à part le côté mignon de cet animal, elle est très sociale et adore jouer. Alors, lorsque vous envisagez d’adopter une loutre, vous devez prendre en considération ces quelques points importants.

Peut-on adopter une loutre ?

Ces dernières années, une nouvelle tendance s’est développée et cela vise à s’attribuer de nouveaux compagnons. En effet, les chiens, les chats ou les hamsters ne suffisent plus, et c’est dans ce contexte que nous étendons la domestication à la loutre. On en fait souvent la mascotte de notre famille, que l’on exhibe avec fierté dans un milieu très différent de leur habitat naturel.
Ce phénomène est lié aux propagations de photos ou de vidéos sur les réseaux sociaux qui visent à diffuser des contenus sur les propriétaires et les loutres, ce qui créent forcément un lien virtuel entre les internautes et l’animal. Cela peut alors entraîner un effet boule de neige qui provoque un effet de désir de posséder sa propre loutre. Dans ce cas, il est important de connaître si votre pays accepte l’adoption de de cet animal . En effet, certains pays interdisent ce type d’adoption, mais dans le cas de la France, la loutre peut être adoptée par un foyer, mais il est toujours préférable d’avoir une autorisation vous permettant de la garder.

Quelles sont les formalités pour adopter une loutre ?

En France, la loutre figure dans la liste officielle des nouveaux animaux de compagnie ou NAC. Même si cet animal de compagnie est protégé depuis 1981, il est tout à fait possible d’en faire son animal de compagnie. Dans ce cas, vous devez vous soumettre à quelques réglementations qui se spécifient d’un pays à un autre.
La loutre est un animal sauvage. Dans ce cas, sa détention doit être soumise à une déclaration et à un certificat vous autorisant son adoption. Vous devez alors déposer cette demande auprès de la préfecture de votre département et les services compétents étudieront votre dossier. C’est lorsque vous aurez obtenu l’autorisation préfectorale que vous pourrez adopter en toute légalité votre loutre.
Il est important de préciser qu’avant la vente ou la donation de l’animal, le cédant a l’obligation de s’assurer que le nouveau propriétaire possède le certificat de capacité requise pour recevoir l’animal de compagnie. Le document de vente doit être disponible en deux exemplaires : l’un pour le vendeur et l’autre pour l’acheteur. Le reçu donné par le vendeur doit contenir une attestation de cession et le numéro d’identification de l’animal ainsi qu’un document vous informant des caractéristiques et des besoins de l’animal. Les informations nécessaires sont : le nom scientifique et vernaculaire de l’espèce, son statut de protection, sa durée de vie, la taille adulte, le mode de vie sociale et son comportement, le mode de reproduction ainsi que les conditions d’hébergement et le régime alimentaire quotidien de l’animal.
Vous devez disposer d’un lieu d’hébergement et d’équipements qui permettent de garantir le bien-être de l’animal. Détenir les compétences requises à l’espèce est également très important, car vous devez maintenir la loutre en bon état de santé. Ces compétences vous permettront de prévenir les risques qui pourraient porter atteinte à la sécurité et à la santé de l’animal et des tiers.
Pour terminer, le nouveau propriétaire doit assurer la nourriture et l’entretien de la loutre pour la maintenir en bonne santé. En respectant ces points importants, vous pourrez facilement adopter une loutre.