Vermifuger votre chat, ce que vous devez savoir pour lui éviter des problèmes de santé

Lorsque l’on aime son animal, on devient malade à la simple idée de savoir que sa santé est mise à rude épreuve. Les chats, comme bon nombre d’autres animaux de compagnie, sont très souvent la proie des vers intestinaux. Problème, ces petits parasites peuvent rapidement se propager et infecter les humains ou les autres animaux en contact avec votre matou préféré.

À ce titre, il convient de savoir comment reconnaître l’infestation de vers et quelles sont les solutions pour la traiter. Éliminer les vers intestinaux est essentiel pour le bien-être de votre chat et de son entourage. Il est donc fondamental de maîtriser les techniques qui permettent de lutter contre l’installation et la prolifération de cette menace.

Vermifuger son chat : Un acte si évident ?

Il est vrai qu’il est parfois difficile de se rendre compte de l’importance des dégâts que peut causer une infestation de vers dans l’estomac de votre chat. En s’installant dans l’organisme de votre bête, ces parasites peuvent créer de graves lésions sur les organes et engendrer des maladies sévèrement nuisibles.

Le chaton est, par exemple, très souvent touché par l’ascaridiose, une parasitose qui se développe suite notamment à la transmission du lait par la mère. Parfois, il suffit même d’un simple contact avec d’autres animaux pour que votre chaton se retrouve contaminé par des vers.

Ainsi, toutes les précautions sont à prendre afin de préserver la santé de votre animal. Mais comment détecter l’installation de cette parasitose ?

Comment administrer correctement un vermifuge à son chat ?

Il existe aujourd’hui des traitements simples et parfaitement adaptés à vos animaux de compagnie. Vous pouvez trouver le vermifuge du chat en pharmacie physique ou en ligne ou chez le vétérinaire, si vous le choisissez vous-même prenez le temps de vous documenter sur les vermifuges. Ils prennent la forme d’un comprimé administrable par vous-même ou par un vétérinaire. Il est tout de même conseillé de prendre contact avec un spécialiste afin de savoir quel dosage choisir pour votre animal et mettre toutes les chances de guérison rapide de votre côté !

Toutefois, il vous faudra être très attentif et vérifier que votre animal ne recrache pas le comprimé une fois le traitement administré. C’est pourquoi il semble plus facile, pour lui comme pour vous, de vous rendre sans tarder chez un vétérinaire habitué à ce genre de situation.

Enfin, si votre animal éprouve des difficultés avec les comprimés, sachez qu’il existe également un traitement liquide à appliquer sur la peau de votre chat, plus précisément au niveau du cou.

Les signes d’alerte pour détecter une infection

Si vous avez des doutes concernant une potentielle infection chez votre chat, prêtez une attention toute particulière à ses selles. Si vous y observez des petits œufs d’ascaris, il est alors urgent de traiter la parasitose en profondeur.

Il est également possible de se rendre compte d’une infection lorsque vous observez une répétition de vomissements chez votre animal ou d’autres symptômes. Un rapport à l’alimentation complètement bouleversé (baisse ou hausse d’appétit) peut également être un signe d’alerte.

Généralement, si votre chat perd du poids et ne veut plus se nourrir, il y a de fortes chances pour qu’il soit contaminé par des vers ronds. Dans le cas contraire (pris de poids et faim constante), cela traduit la présence, très probable, d’un ver solitaire.

Mamitiana Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *