Le secteur bovin : une ribambelle de choses à découvrir !

La filière bovine est toujours rattachée à la campagne, à la production de viande et de lait.

Depuis quelques années, un grand nombre d’éleveurs se lance dans l’élevage bovin pour de nombreuses raisons. Ce choix est riche en aventures, mais également assez stressant et accaparant. Le travail est quasi laborieux, mais ne vous inquiétez pas. Vous trouverez de quoi pour vous occuper tout en tirant profit de diverses activités. Vous n’avez qu’à vous armer d’amour, de passion et de bonne motivation.

Les différentes races bovines idéales pour la ferme

Taureaux, vaches, génisses, taurillons et veaux sont classifiés dans le groupe bovin.

Quelques races bovines qui vous seront peut-être utiles pour composer votre cheptel sont citées ci-dessous :

1 – Pour la production de viande

Dans les races à viande ou allaitantes, le choix est assez large : Salers, Rouge flamande, Blanc bleu, Parthenaise, Blonde d’Aquitaine, Gascogne, Aubrac, Charolaise, Bazadaise, Limousine…

2 – Pour la production laitière

Les vaches de Guernesey, l’Ayrshire, la Prim’Holstein, la Brune des Alpes, la Rouge flamande, la Jersiaise, la Vosgienne, la Montbéliarde et la Normande figurent parmi les meilleures races laitières.

3 – Il y a également les races mixtes, très connues, aussi bien pour leur viande que pour leur lait : Abondance, Normande, Simmental, Montbéliarde, Salers, etc.

Les critères de choix sont surtout basés sur la morphologie, la taille, la vivacité, la couleur de sa robe, l’aspect du corps en général (épaule, dos, cuisse), etc.

L’alimentation varie en fonction de l’espèce, de l’âge de l’animal et de son état de santé. Toutefois, l’utilisation de compléments alimentaires est envisageable en fonction des besoins nutritionnels des bovins (calcium, phosphore, vitamine, etc.).

Tout n’est qu’information. À vous de vous adapter aux spécificités de votre région d’élevage.

L’élevage bovin, plus qu’une simple besogne

L’élevage bovin est un investissement sur le long terme qui peut vous rapporter gros. Vous allez élever du bétail durant les 5 à 30 prochaines années, et non pour quelques mois.

Si vous souhaitez devenir un éleveur de bovins, posez-vous les bonnes questions, particulièrement concernant la gestion, les dépenses, les marges bénéficiaires, etc. Vous pouvez toujours demander de l’aide auprès d’un professionnel quant à toutes questions relatives à l’organisation, au financement, à la gestion, à l’approvisionnement, au pâturage, à la reproduction, au vêlage, à l’insémination artificielle, à l’hivernage, etc.
Ci-après quelques points à retenir. Vous devez :

– trouver le terrain idéal si vous n’en avez pas encore (tenir compte du climat, de la végétation, de la topographie…),

– se renseigner et respecter les réglementations en vigueur,

– disposer de tous les dossiers et paperasses indispensables,

– prendre contact avec un vétérinaire local,

– investir dans la construction, la rénovation, l’aménagement ou la réparation des infrastructures (bâtiment, étable, hangar, clôture, cloisonnement, sources d’eau, etc.),

– construire une fosse à fumier, une aire de stockage pour les foins et les pailles,

– acheter les équipements, les machineries et les véhicules indispensables (tracteur, benne, bétaillère…),

– sélectionner rigoureusement les bovins, le type de bétail selon vos objectifs,

– cultiver de l’herbe de bonne qualité si votre situation vous le permet, cela réduira grandement les dépenses,

– connaître les éventuels problèmes de santé, la vaccination,

– respecter l’environnement…

Que l’activité soit pour un usage personnel ou commercial, il faut prendre les précautions nécessaires et faire attention au bien-être et à la bonne santé des animaux.

LA FERME ELEVAGE DE LA FOSSE à Puyravault est spécialisée dans l’élevage bovin. L’établissement met en vente de la viande de bœuf, de veaux de lait et de vaches (Blonde d’Aquitaine). Le centre d’élevage bovin à Puyravault est connu pour la fraîcheur et l’excellence de ses viandes. Des règles strictes sont imposées et respectées dans tout le processus, de l’élevage à l’abattage des vaches et dans le conditionnement de la viande. Didier Angibaud, le dirigeant de la société, adapte ses services à la demande de sa clientèle. Il met son savoir-faire et son expérience à votre service. Il travaille en collaboration avec un abattoir certifié et un établissement spécialisé dans le conditionnement des viandes bovines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *